Le professeur Nicolas Vermeys met en ligne son site internet

Nous sommes heureux d’annoncer la mise en ligne de www.vermeys.com, le site de Nicolas Vermeys, professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Incontournable source à consulter lorsqu’il est question du droit des technologies de l’information, le professeur Nicolas Vermeys a ainsi choisi d’utiliser la plateforme ForceRouge pour propulser son site internet.

[MÀJ: 21-10-2014] : En vue de la couverture de la 30e session du Groupe III de travail de la CNUDCI en tant qu’observateur, Nicolas Vermeys à ouvert un blogue pour faire état des discussions lors de l’avancement des travaux.

À propos de Nicolas Vermeys

personne_nicolas_vermeysMe Nicolas W. Vermeys, LL.D. (Université de Montréal), LL.M. (Université de Montréal), CISSP, est professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, chercheur au Centre de recherche en droit public (CRDP), codirecteur de la maîtrise en commerce électronique (Université de Montréal et HEC) et directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice. Il agit également à titre d’avocat-conseil pour le cabinet Legault Joly Thiffault.

Me Vermeys possède une certification en sécurité informationnelle (CISSP) décernée par (ISC)2 et est l’auteur de nombreuses publications portant principalement sur les incidences des technologies de l’information sur le droit, dont les ouvrages Actes illicites sur Internet : Qui et comment poursuivre? (Yvon Blais, 2011), Responsabilité civile et sécurité informationnelle (Éditions Yvon Blais, 2010) et Virus informatiques : Responsables et responsabilité (Éditions Thémis, 2006). Il est par ailleurs membre des conseils de direction de la SOQUIJ et d’éducaloi, du conseil d’administration du Conseil Canadien de technologie judiciaire (CCTJ), ainsi que du conseil scientifique de différentes revues juridiques, dont Lex Electronica (revue dont il a occupé le poste de rédacteur en chef de 2001 à 2003). Me Vermeys s’intéresse particulièrement aux questions juridiques liées à la sécurité de l’information, aux développements en matière de cyberjustice et, plus généralement, aux incidences des innovations technologiques sur le droit, thèmes sur lesquels il est régulièrement invité à intervenir auprès des médias et dans le cadre de conférences prononcées pour les juges, avocats, regroupements professionnels et organismes gouvernementaux au Canada et à l’étranger.